GABON: UN PROCHE DE JEAN PING MIS AUX ARRÊTS

Alain Djally, assistant personnel de Jean Ping, principal opposant au régime Bongo, a été arrêté par les autorités gabonaise ce vendredi. Dans un premier temps, sa femme a été mise aux arrêts avec lui avant d’être relâchée plus tard.

Dans un média local, la femme d’Alain Djally s’est exprimée en ces termes, « À 9h précisément nous faisions nos achats de journaux. Nous avons vu débarquer des hommes armés jusqu’aux dents, membres de la police judiciaire. Ils nous ont arrêtés sans en préciser les motifs et nous ont conduits dans les locaux de la Direction générale des recherches. Moi j’ai été libérée à 16h et mon mari a été présenté au juge pour être écroué à la prison centrale de Libreville. Pour quel motif ? On ne sait toujours pas »‎

Pour les autorités, cette arrestation est liée à la possession d’une arme à feu sans que ce dernier n’avait de permis de port d’armes.

Des accusations jugées fallacieuses par les avocats d’Alain Djally, ces derniers rappelant qu’il est un ancien membre de corps armés. L’arrestation est donc à mettre au compte des divergences politiques.

Une arrestation supplémentaire qui s’ajoute à de nombreuses autres arrestations politiques, nouvelle spécialité du pouvoir gabonais.

Commentaires

commentaires