GUYANE : LA MINISTRE DES OUTRE-MER S’EXCUSE !

« Madame la ministre de l’Outre-mer, le peuple guyanais vous demande de vous excuser. Nous pouvons pardonner les bêtises mais pas le mépris ». Le ton a très vite été donné ce jeudi, lors des négociations entre les membres du gouvernement et les représentants des syndicats guyanais. Une requête à laquelle la ministre des Outre-Mer a refusé de se soumettre, avant de revenir sur sa position.

C’est depuis le balcon de la préfecture que la Ministre Ericka Bareigts a lancé : »Au bout de tant d’années d’histoire, c’est à moi que revient l’honneur de dire au peuple guyanais, au-delà de ma petite personne, au-delà de mes fonctions, toutes mes excuses au peuple guyanais pour qu’ensemble nous puissions construire le quotidien et l’avenir de la Guyane (…) J’espère que le travail nous avons engagé portera la Guyane plus haut. Le combat de l’égalité réelle que nous menons depuis tant d’années va se concrétiser, je l’espère ».

Des propos que le peuple guyanais ont acclamé. Mais alors que les négociations ont repris ce jeudi après midi dans une ambiance lourde, un certain nombre de mesures ont toutefois été validées, telles que la création d’un Tribunal de grande instance et d’un centre pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni, la deuxième ville du territoire, la suspension de la cession du centre médical de Kourou, « la fidélisation d’un escadron de gendarmes mobiles à Cayenne » et une aide de fonctionnement exceptionnelle de 20 millions d’euros à l’hôpital de Cayenne, en difficulté financière.

Espérons que les guyanais resterons attentifs à la réalisation de toutes ces mesures, et qu’ils ne lâchent rien de leur détermination.

NegroNews

Commentaires

commentaires