AVEC 950 MILLIARDS DE FCFA/AN « LA DIASPORA EST LE PRINCIPAL BAILLEUR DE FOND DU SÉNÉGAL »

Selon les estimations Ils seraient près de 3 millions à l’extérieur, pourtant leur contribution n’est pas des moindres. Mercredi 15 Mars dernier, lors de la publication des comptes extérieurs sénégalais, organisée par la BCEAO en partenariat avec le ministère des Finances. Amadou Bâ, ministre de l’Economie a affirmé que la « diaspora contribue, chaque année, à hauteur de 950 de FCFA (soit environ 1,45 milliard d’euros) dans l’économie nationale. » Pour le ministre de l’économie, une telle somme fait de la diaspora sénégalaise « le principal bailleur du Sénégal. Elle mérite plus de 15 députés ».

Sénégal qui a compris l’impact de la diaspora, au même titre que le ministre Amadou Bâ, qui estime qu’ « il est impossible d’avoir une politique économique crédible et viable sans prendre en compte la diaspora. » A voté plus tôt, à l’Assemblé nationale sénégalaise une loi prévoyant l’élection de 15 parlementaires par la diaspora. Une décision qui fait suite au référendum sur la Constitution en mars 2016. La diaspora de la deuxième économie d’Afrique de l’ouest, derrière la Côte-d’Ivoire, aurait donc un impact financier équivalent à celui généré par les aides Internationales. À l’heure où on estime à 40 milliards de dollars/an, la contribution de la diaspora africaine à l’économie du continent. L’exemple sénégalais est à suivre ! Comparativement à certaines (diasporas), qui font du militantisme politique contestataire, la principale contribution à l’essor de leur pays.
NegroNews

Commentaires

commentaires