LA STATUE RETROUVÉE RÉCEMMENT EN EGYPTE N’EST PAS CELLE DE RAMSÈS II

La statue qui avait été retrouvée dans une banlieue de la capitale égyptienne la semaine dernière n’est pas celle de Ramsès II comme cela avait été affirmé. Les archéologues égyptiens après avoir bien étudié cette découverte se sont rendus compte que celle-ci n’est tout autre que la statue de Psammétique I. Il s’agit là d’un un pharaon de la XXVIᵉ dynastie ayant régné de 664 à 610 avant J.C, autrement dit 600 années après Ramsès II.

L’effigie trouvée dans la boue sur le site de Héliopolis, l’ancienne capitale égyptienne, serait celui d’un autre roi. Ce sont les hiéroglyphes inscrits dessus qui témoignent de la fausse information véhiculée un peu partout sur la toile. Ces derniers se situent sur la base de la statue de huit mètres et comprennent l’un des cinq noms de Psamtek le premier.

Au premier abord, les chercheurs avaient estimé que ce colosse était une représentation du mythique pharaon Ramsès II, la statue ayant été découverte non loin du temple du deuxième roi pharaon.

C’est à partir de cette logique que le ministre égyptien des Antiquités, Khaled El-Enany, s’est expliqué dans un communiqué pour lever le voile sur cette découverte.

Selon lui, ce serait la plus grande statue jamais découverte de l’ancienne Égypte.

Commentaires

commentaires