USA: UN DEVOIR SUR LE MARCHÉ DES ESCLAVES FAIT SCANDALE DANS UNE ÉCOLE

Dans une école de la ville américaine de South Orange, dans l’État du New Jersey, un scandale a éclaté suite à des affiches faites sur la traite négrière. En effet, un prof a donné à ses élèves un devoir plus ou moins inhabituel. Les élèves devaient dessiner des affiches sur les esclaves à vendre comme celles qui étaient publiées dans les journaux au 19e siècle. Les meilleures dessins ont été affichés dans le hall du bâtiment qui sert d’édifice à l’école. La réaction des parents à la vue de ceci ne s’est pas faut attendre très longtemps. Chose qui causera rapidement la colère des parents.

Afin de rendre la matière beaucoup plus compréhensible, certains prof usent de méthodes qui parfois, ne sont pas aimées de tous.Ce qui a créé l’indignation des parents d’élèves, ce n’est pas juste les dessins mais aussi les petits mots issus d’un vocabulaire publicitaire, qui étaient dessus. Parmi ces derniers, on pouvait voir « Esclaves disponibles » ou encore « Bonne ménagère ». Ce qui a valu ce peu d’orthodoxie à cet exercice.
« Je ne comprends absolument pas comment un tel projet pourrait aider (à tout âge) pour l’étude de l’histoire américaine », a écrit sur Facebook la mère d’un des élèves.

Cependant même si l’administration de l’établissement a présenté des excuses notamment le directeur de l’établissement lui même, les élus locaux n’ont rien vu d’extraordinaire la dessus. Selon les eux, les enfants doivent être conscients des « moments les plus laids du passé », à condition que les affiches soient accompagnées d’explications adéquates

Commentaires

commentaires