LE FILS DE MOHAMED ALI LANCE UNE OFFENSIVE CONTRE TRUMP

Un hashtag qui symbolise un combat, un second (ultime) round, un courroux général. #AlivsTrump, illustre la détermination d’un fils dont le père, roi du ring a conçu sa notoriété grâce à son abnégation, son opiniâtreté, sa foi en un monde juste et égalitaire. #AlivsTrump. 

C’est une croisade contre l’injustice, l’arbitraire, la haine, l’intolérance : l’islamophobie. Si Ali Jr, fils de la légende de boxe Mohamed Ali, se relève après son arrestation le 27 février à l’aéroport de Fort Lauderdale en Floride. 

C’est parce qu’il a été blessé, stigmatisé et ostracisé. Interrogé et humilié pour leur islamité et la consonance arabe de leur nom. Ali Jr et sa mère Khalilal Camacho-Ali, ont tenu leurs promesses : s’engager pleinement dans un âpre combat contre Donald Trump et son décret anti-immigration, arbitraire et islamophobe.

Muhamed Ali Jr et sa mère ont décidé de batailler ferme. En lançant la campagne « Step into the ring » (Entrons dans le ring), en faveur de la liberté religieuse. D’après « Saphirnews », jeudi dernier, mère et fils, ont été invités au congrès pour rencontrer des parlementaires démocrates et témoigner de leur expérience auprès des membres du sous-comité chargé de la sécurité aux frontières. La finalité pour eux est claire : exiger l’annulation du décret qui bafoue les valeurs américaines et fait ressurgir de vieux démons des années 30.

« Si nous ne parlons pas maintenant, ils continueront de nous harceler », a expliqué la seconde épouse du champion du monde à AP. « Notre famille lutte depuis très longtemps (…), nous allons continuer de combattre pour la justice », a-t-elle ajouté. 

Les Ali espèrent rallier un bon nombre de personnes sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #AlivsTrump. Ils ont reçu le soutien de figures importantes du monde de la boxe telles qu’Evander Holyfield, Larry Holmes et Roberto Duran. Ce dernier, d’origine panaméenne, a déclaré l’an dernier qu’il aimerait « entrer dans le ring » avec Donald Trump, afin de « savoir combien de Latinos il va expulser et mesurer s’il est vraiment si fort ».

NegroNews

Commentaires

commentaires