UN LIBANAIS PLONGE LE VISAGE D’UNE GHANÉENNE DANS DU PIMENT CHAUD

Cette histoire a fait le tour du pays en un temps record. Au soir du 26 févier 2017, Evelyn Boakye, une jeune ghanéenne qui travaille au restaurant Marwako de Abelempke à Accra, a été victime de la rage folle d’un de ses patrons, Jihad Chaaban, un jeune Libanais de 26 ans. En effet, ce dernier lui a plongé le visage dans le piment chaud que cette dernière était en train de mixer.

Estimant qu’Evelyn n’était pas rapide, ce dernier n’a trouvé qu’une solution pour apaiser sa colère. Des instants horribles de maltraitances ont été vécus par cette jeune femme dont le seul crime est de travailler pour subvenir à ses besoins. À la suite de cet acte haineux, la victime, atteinte d’inflammation au visage a naturellement porté plainte ce qui poussera les autorités à arrêter l’homme. 

C’était juste une affaire comme on peut en entendre un peu partout au Ghana, sauf que cette histoire a pris des proportions considérables dès l’instant où les populations se sont indignées aux sus et vus de cet acte crapuleux. C’est vite devenu une affaire nationale. L’histoire est arrivée au sommet de l’État et fait grand bruit en ce moment au Ghana. Bon nombre de ministères ont saisi le dossier. Et cette affaire fait depuis plusieurs jours la une de tous les médias au Ghana. 

Une affaire qui jouera en défaveur du restaurant qui s’était créé au fil des années une notoriété. Son chiffre d’affaires a baissé depuis cette histoire. Après s’être excusé, Jihad Chaaban a été mis aux arrêts et a comparu devant la justice. Mais cela ne changera en rien l’indignation des populations ghanéennes  qui réclament la fermeture des chaines de restaurants Marwako.

Commentaires

commentaires