DEUX FRÈRES D’ADAMA TRAORÉ ARRÊTÉS POUR VIOLENCES EN RÉUNION


​La gendarmerie du Val-d’Oise, dans le cadre d’une enquête a arrêté ce lundi 13 mars 2017, trois personnes pour des faits de violence en réunion survenus le 25 février dernier et parmi elles, deux frères d’Adama Traoré. Ces interpellations ont été faites lors d’une descente effectuée dans le quartier de Boyenval, à Beaumont-sur-Oise. 

La nuit du 25 février 2017 avait été marquée par l’agression du co-détenu d’Adama Traoré pendant l’hiver 2015/2016. Ce dernier avait été pris d’assaut par un groupe de jeune qui l’ont obligé de monter dans une voiture puis l’ont tabassé dans le hall d’un immeuble. Ses détracteurs lui reprochaient d’avoir porter plainte contre Adama Traoré pour des agressions commises sur sa personne pendant la détention. 

C’est dans cette logique que les limiers du Val d’Oise soupçonnent les frères d’Adama Traoré d’être responsable de ladite agression dans le hall de l’immeuble. L’enquête est depuis ouverte pour violences en réunion avec préméditation.

À l’instar des deux frères d’Adama Traoré, il y a aussi deux autres de ses frères qui sont entre les mains de la justice française, notamment Bagui Traoré qui a ete mis en examen depuis le 3 mars dernier. Il est accusé d’avoir tiré sur des agents de sécurité lors des émeutes en juillet dernier. Sa soeur Assa Traoré avait lancé depuis un soutien à Bagui Traoré dans un rassemblement qui a mobilisé pas moins de 200 personnes, dénonçant «un acharnement de la justice» et « une criminalisation de la famille »

Bagui Traoré, un autre frère d’Adama, a été mis en examen le 2 mars dernier pour tentatives d’assassinats sur les gendarmes. Il est soupçonné d’avoir tiré sur les forces de l’ordre pendant les émeutes de juillet. Sa soeur Assa Traoré avait alors dénoncé «un acharnement» de la justice et «une criminalisation de la famille» lors d’un rassemblement en soutien à Bagui, qui avait réuni environ 200 personnes.

L’enquête judiciaire sur le décès d’Adama Traoré suit toujours son cours.

Commentaires

commentaires