CAMEROUN: UN TRAIN DE BOLLORÉ FAIT ENCORE TROIS MORTS

Trois morts, tel est le bilan macabre de l’accident de train à Elig-Edzoa, un quartier de Yaoundé, la capitale camerounaise, ce mercredi 8 mars 2017 dans la soirée, d’après le communiqué publié par la société Camrail sur sa page Facebook. Les deux victimes sont mortes sur place et la troisième à l’hôpital.

C’est un train qui appartient à la societe Camrail (filiale du groupe français Bolloré). Roulant sans phares et à toute vitesse, il a fauché mortellement les victimes qui n’ont pas pu survivre après ce choc très violent. Le train revenait du chantier de renouvellement de la voie à l’entrée de la ville.

La société Camrail a fait état d’un bilan de trois morts après l’accident « Le bilan de l’accident est de trois morts. Deux personnes sont décédées sur place, une troisième à l’hôpital. », a affirmé sous couvert d’anonymat un responsable de Camrail à l’AFP.

Alors que les témoins expliquent qu’il y a eu au moins sept morts dans la course folle de ce train.

Pour rappel, c’est un train de la même société qui avait déraillé et causé la mort de soixante-dix-neuf personnes ainsi que 550 blessés dans le même accident à Eseka en octobre 2016, suite à laquelle de nombreuses procédures judiciaires ont été lancées. 

À cet effet, force sera de se demander quand est ce que la faucheuse Bolloré compte-t-elle s’arrêter ?

Commentaires

commentaires