PASCALINE BONGO MET EN VENTE SA MAISON CALIFORNIENNE

Pascaline Bongo ! Ce nom qui a lui seul rappelle l’ensemble des maux du Gabon. Corruption, détournements de fonds, crimes, pauvreté, sous-développement, chômage, et toutes ces choses qui maintiennent les gabonais dans l’état de précarité dans lequel ils vivent depuis le début du règne de la dynastie Bongo dans le pays.

Une dynastie, un clan, qui ne cesse de se faire de l’argent sur le dos des gabonais. Voitures de luxes, villas à travers le monde, multiples comptes bancaires à l’étranger, voilà comment les Bongo voient le vie. Pascaline Bongo sait bien de quoi il en retourne. Puisqu’en tant qu’instigatrice de ce système, elle a elle-même des biens en dehors du Gabon. À l’instar de cette bâtisse de 836 m² à Beverly Hills, comprenant six chambres, sept salles de bains, un garage, un court de tennis, plusieurs jardins, une piscine ainsi qu’une maison d’hôte détachée de l’ensemble du bâtiment.

Aujourd’hui, dame Bongo met sa mais californienne en vente sa somptueuse maison pour 17,495 millions de dollars américains, soit près de 11 milliards de Franc CFA. autant d’argent qui pourrait pourtant servir au millions de gabonais qui meurent sous le règne des Bongo.

Pascaline Bongo, la fille aînée d’Omar Bongo Ondimba, l’ancien Président gabonais décédé en 2009, aurait acquis cette maison en juin 1997, pour la modique somme de 4,55 millions de dollars (plus de 279 millions de FCFA). À l’époque, elle était encore la toute puissante directrice de cabinet de son père et elle tenait les cordons de la bourse du clan Bongo, révèle le site d’information BbC News. Il rapporte également la vente de cette maison aurait été enregistrée au compte de la société Aminisha Corp. D’après le site anglais, Pascaline Bongo Ondimba serait à la tête de cette entreprise qu’elle gère avec ses deux enfants Christopher Ping et Nesta Ping.

Ping ! Un nom qui rappelle un tout autre chapitre de l’histoire du Gabon !

NegroNews

Commentaires

commentaires