NOTORIOUS B.I.G… 20 ANS DÉJÀ !

20 ans déjà ! Le 9 mars 1997, Christopher Wallace, plus connu sous le nom de Notorious B.I.G, mourait. Une mort tragique qu’aura connu celui qui a marqué le monde du Hip Hop et plus encore la culture urbaine de son empreinte. Car il fut assassiné de quatre balles dans la poitrine alors qu’il était dans sa voiture. Les véritables raisons de ce geste ? 20 ans après personne ne sait. Ou du moins on ne sait que la version officielle.

La nuit du 13 septembre 1996, lorsque Tupac a été abattu de sang froid au feu d’un carrefour de Las Vegas la nuit, de lourds soupçons pesaient sur Notorious B.I.G. Alors lorsque six mois plus tard ce dernier est agressé puis assassiné, il apparaît logique aux yeux de la justice que cela ne fut qu’un règlement de compte sanglants entre deux rappeurs des cotes Est et Ouest.

Conclusions hâtives et peu élaborées qui maintiennent les proches dans le flou. Il n’a donc pas fallut longtemps avant que des journalistes décident de mener eux-mêmes l’enquête quitte à prendre des risques en se frottant à des personnes peu angéliques. La détermination d’un certain Nick Broomfield, journaliste Britannique, en est le parfait exemple lorsqu’il décida en 2002 d’aller fouiller dans les méandres de l’affaire pour dénicher tout un tas d’informations qui clairement, font froid dans le dos…

A l’occasion des 20 ans de ce funeste anniversaire, un rappeur, présent à ses côtés au moment de l’assassinat, a tenu à lui rendre hommage. Sean Combs, plus connu sous le nom de Puff Daddy, a écrit aux côtés de The Notorious B.I.G. les plus belles lettres de noblesse du gangsta rap de la côte est américaine. Ce jeudi 9 mars 2017, Puff Daddy a publié une vidéo sur son compte Twitter où il appelle tous les fans de « B.I.G. » à honorer sa mémoire via le hashtag #WeMissYouBIG rapporte le Huffington Post.

Dans le milieu des années 90, Puff Daddy le repère et le signe sous son nouveau label Bad Boys Label. Il enregistre son premier album « Ready To Die », certifié quadruple disque de platine (4 millions d’exemplaires vendus). Après la mort de « B.I.G. », Puff Daddy sort lui aussi son premier album « No Way Out », certifié sept fois disque de platine (7 millions d’albums vendus). On comprend alors que sa peine soit encore vive 20 ans plus tard.

NegroNews

Commentaires

commentaires