ADICOMDAY 2017 : LA COMMUNICATION DIGITALE AFRICAINE À L’HONNEUR À PARIS

Publicité, contenu web ou réseaux sociaux, autant de domaines qui sont nouveaux et peu fréquents en Afrique, en comparaison avec le reste du monde. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils y sont étrangers, car le 02 mars dernier à l’occasion de la première édition des Africa Digital Communication Days (adicomdays en abrégé), à Paris, la communication digitale africaine s’est fait connaître sous le regard de nombreux représentants de marques.

Édit Brou blogueuse ivoirienne et cofondatrice du webzine féminin « Ayana Webzine », Diane Audrey Ngako fondatrice du site « Visiter l’Afrique », Dycosh comédien franco-congolais, Filip Kabeya, fondateur du « Lumumba Lab » à Kinshasa. Autant de noms qui nous sont très certainement étrangers, pourtant leurs statuts, vidéos et articles sur la toile sont commentées, partagés, suivis et partagés par une communauté avoisinant 3 761 821 followers, sur l’ensemble des réseaux sociaux.

Oeildafrique.com révèle que cette première édition a été un franc succès. Et cela ne laisse pas les marques indifférentes d’autant que nombreuses parmi elles ont envoyé des représentants pour participer à l’événement, à l’instar d’Orange, Air France ou encore Canal plus.

Si l’Afrique a toujours représenté le continent à la traîne, là est la preuve qu’un vrai engouement pour le développement est en place. Car que ce soit d’un point de vue économique ou démographique, c’est aujourd’hui le continent de toutes les promesses. D’ores et déjà, Adicomday a su combler les attentes des participants et a relevé le défi de valoriser la créativité de la publicité africaine. Nous attendons la deuxième édition avec impatience.

NegroNews

Commentaires

commentaires