UN DES FILS À MOHAMED ALI RETENU ET QUESTIONNÉ POUR SON NOM À CONSONANCE ARABE

Retenu, interrogé pendant 2 heures à l’aéroport de fort Lauderdale (Floride) au début du mois, Mohamed Ali Jr n’est pas prêt d’oublier cette expérience. Mohammed Ali Jr, âgée de 44 ans, né à Philadelphie (Pennsylvanie) et détenteur d’un passeport américain, voyageait avec sa mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse de la légende de boxe décédé en 2016. En provenance de la Jamaïque la mère et le fils ont été retenus ce 7 février pour interrogatoire en raison de la consonance arabe de leurs noms. A confié Chris Mancini (avocat) au courrier-journal de Louiseville.

Toujours selon l’avocat, Khalilah Camacho-Ali a été relâchée après avoir montré aux douaniers une photo d’elle-même au côté de son ex-mari. Mais Ali Jr n’avait pas de photo s’est vu demander à plusieurs reprises: « d’où tirez-vous votre nom? Ou « êtes-vous musulman? ». Il a répondu qu’il était musulman, comme son père, mais les douaniers ont poursuivi l’interrogatoire. «Pour la famille Ali, c’est clair que tout cela est directement lié aux efforts de M. Trump d’interdire l’entrée des musulmans aux Etats-Unis», a déclaré Chris Mancini au Courrier-Journal.

Chris Mancini a précisé qu’il tentait, de concert avec la famille Ali, de découvrir combien d’autres personnes avaient été retenues pour des interrogatoires similaires et qu’ils envisageaient une plainte au niveau fédéral. Les responsables de l’aéroport et des douanes n’ont pas répondu aux questions du journal sur cette affaire. Sur Twitter, un internaute se désole de la situation, se demandant si Trump contemple «toute la honte que ses mots font peser sur une famille américaine musulmane icônique.»

NegroNews

Commentaires

commentaires