KEROZEN, CELUI QUI VEUT DETRONER FALLY

Connu par les puristes et un peu moins par les nouveaux amateurs de la rumba congolaise, l’artiste Kerozen se veut etre le nouveau roi de la Rumba congolais. Les places déjà occupés par des artistes comme Fally, Ferre ou encore le nouveau venu Heritier Wattanabé, KEROZEN a le mérite d’avoir fait ses gammes auprès du meilleur dans le domaine; Koffi Olomidé.
KEROZEN connu aussi sous le nom de BEBE KERO, né le 18 mai 1986 à KINSHASA (RDC), est un chanteur-animateur, auteur-compositeur-interprète congolais. Débutant dans le chant et l’animation dans des petits groupes de la commune de Bandalungwa. EN 2001 à l’âge de 15 ans, il intègre le groupe de Quartier Latin International de KOFFI OLOMIDE en tant qu’animateur.
KEROZEN bien décidé à révolutionner la musique congolaise, participe de manière remarquable dans l’album « EFFAKATA » de KOFFI OLOMIDE qui a reçu quatre trophées CORA et un disque d’or en 2001. Il confirmera ensuite son talent dans l’album « AFFAIRE D’ETAT » de Quartier Latin International. Après avoir fait une tournée mondiale avec le Quartier Latin jouant le Zénith de Paris, LINCONL CENTER (USA) et nombreuses salles africain pour citer que cela. L’artiste décide de s’installer en Europe, où il continue à collaborer avec d’autre artiste africain tel que DJ ARAFAT, JDT MULOPWE, FELIX WAZEKWA (prestation scénique au Zénith de Paris).

Aujourd’hui, L’artiste KEROZEN appelé aussi LE TSAR DE LA RUMBA CONGOLAISE revient au-devant de la scène avec une chanson promotionnelle « DECEPTION D’AMOUR » un titre tiré de l’album 999 RESURRECTION. Ce titre qui annonce la carrière solo du TSAR bien déterminé à conquérir le monde avec sa musique.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Etiquetté avec