EVERTON LUIZ SORT DU TERRAIN EN LARMES APRÈS AVOIR SUBI DES CRIS DE SINGE DURANT TOUT LE MATCH

Bien qu’il dit vouloir tout oublier, voilà un mach dont il s’en souviendra pendant longtemps. Le milieu de terrain de 28 ans Everton Luiz a quitté le terrain en sanglot ce dimanche, au cours du derby qui opposait son équipe (Partisan) au Rad de Belgrade. Victime de chants racistes et d’insultes le brésilien n’a pas pu dissimuler sa peine.

Malgré la victoire de son équipe 1-0 sur le Rad, le mal est fait et l’image en larmes du sociétaire du Partisan de Belgrade consolé par le portier adverse a fait le tour du monde. En effet Everton Luiz a essuyé des cris de singe en provenance d’un groupe de supporteurs de Rad Belgrade, à chaque fois qu’il touchait le ballon. Lorsque l’arbitre a siffla la fin du match, Everton Luiz est allé face aux supporteurs de Rad pour leur adresser un doigt d’honneur, selon les images diffusées par une autre chaîne locale.
Un geste apparemment osé qui n’a pas plu aux joueurs du Rad Belgrade, et une longue échauffourée a suivi. Suite à cette altercation générale, Everton Luiz a fondu en larmes. « Je n’ai pas pu cacher mes larmes parce que j’essuyais des insultes racistes des tribunes pendant les 90 minutes, s’est-il ému. Je veux tout oublier au plus vite. » Mais c’est un acte autre qui l’a choqué plus encore : « J’étais davantage bouleversé par l’attitude des joueurs adversaires qui, au lieu de calmer le jeu, soutenaient ce comportement ». En effet, ces derniers sont allés longuement applaudir leurs supporters après la défaite 0- 1.
NegroNews

Commentaires

commentaires