FOLORUNSHO ALAKIJA : LA FEMME, LA PLUS RICHE AU MONDE

Aujourd’hui, présidente de l’Association des Créateurs de mode du Nigeria, Folorunsho Alakija, a dans les années 1980, étudié la mode et le design en Angleterre avant de fonder sa marque de vêtements Supreme Stiches dont les créations étaient portées par la haute-société africaine. Ces créations l’ont d’ailleurs très vite propulsé en tête de créatrices de vêtements de l’Afrique de l’Ouest, faisant d’elle «l’une des pionnières de la mode nigériane».

Folorunsho Alakija a également travaillé dans l’univers de la finance. Devenue tour à tour, Secrétaire exécutive du directeur général de la First National Bank de Chicago, ensuite directrice des affaires corporatives de l’International Merchant Bank of Nigeria Limited (IMB). La nigérianne s’est très vite investie dans le domaine pétrolier dès l’année 1996, notamment à la tête de la société Famfa Oil Limited dont elle est actionnaire majoritaire.

Aujourd’hui, la femme d’affaires nigériane est à la tête d’une impressionnante fortune. Mariée et mère de quatre enfants, elle aurait déjà surclassé Oprah Winfrey comme la femme noire la plus riche au monde, selon le magazine économique Ventures Africa.

À la tête d’une fortune chiffrée à 3,3 milliards de dollars (environ 2,5 milliards d’euros), elle posséderait selon le même rapport au moins 100 millions de dollars dans l’immobilier ainsi qu’un jet privé estimé à 46 millions de dollars et a récemment fait l’acquisition d’une propriété à Hyde Park à Londres pour une valeur estimée à 102 millions de dollars ainsi qu’un jet Bombardier Global Express 6 000.

Commentaires

commentaires