​17 MORTS EN ANGOLA DANS UN STADE

Lors d’une rencontre opposant l’équipe de Santa Rita de Càssia et celle du Recreativo de Libolo ce vendredi 10 février, un accident dramatique a eu lieu. Tout est parti d’un  mouvement de panique dans les tribunes après le coup d’envoi de la rencontre.  

Le bilan est de 17 morts et pas moins de 76 blessés. Pour le responsable de l’hopital de Uìge, «Il y a eu une poussée qui a provoqué l’étouffement des personnes. Certains ont dû marcher sur d’autres personnes». La raison serait liée à l’affluence des supporters dans le stade. Les fans ont pris les tribunes d’assaut afin d’assister à la rencontre provocant un mouvement de panique générale.  

Au drame, se rajoute le manque d’humanité des acteurs de la rencontre, autant footballeurs que staff, qui n’ont pas daigné arrêter la rencontre. Celle ci s’est déroulé tranquillement, malgré l’usage par la police de gaz lacrymogène pour tenter de repousser le flot de spectateurs. 

Commentaires

commentaires