JO-WILFRIED TSONGA, FUTUR PAPA ET AGACÉ DES POLÉMIQUES

Alors que la coupe Davis est en cours, Jo-Wilfried Tsonga est le grand absent du premier tour qui a opposé l’équipe de France à celle du Japon. Il a choisi de rester auprès de sa fiancée Noura El Shwekh, enceinte de leur premier enfant. Loin d’être comprise par le plus grand nombre l’absence du tennisman de 31 ans fait jazzer, et lui s’agace des polémiques qu’elle suscite. « Il est trop tôt pour en parler. Il y a des polémiques qui n’ont pas lieu d’être et qui sont énervantes » s’est-il énervé au micro du quotidien Le Figaro, alors que la question sur sa participation à la demi – finale en cas de qualification lui était posée.

 »Il pourrait être forfait car il est témoin de mariage » spécule certaines rumeurs. « Je laisse certaines personnes faire des spéculations. On est encore loin d’une demi-finale » se défend le tennisman assez pour laisser planer le doute, avant de s’agacer « J’ai donné dix ans de ma carrière pour l’équipe de France. Je me suis toujours battu pour cette épreuve et j’ai du mal à comprendre qu’aujourd’hui, on remette en cause mon attachement à cette équipe », déclare-t-il avec fermeté.

Mais il n’en demeure pas moins que les priorités de Tsonga changeront. « Je vais modifier un peu mon calendrier mais ça n’entamera pas mon envie dans les tournois où je serai présent. J’espère que je deviendrai encore un meilleur joueur de tennis. La paternité a réussi à pas mal de joueurs dans le passé ». S’est-il confié sur l’heureux événement que le couple attend. En attendant, en lice cette semaine à l’Open Sud de France qui se dispute à Montpellier, Jo-Wilfried Tsonga espère étoffer son palmarès.

NegroNews

Commentaires

commentaires