UNION AFRICAINE: ALPHA CONDÉ REMPLACE IDRISS DEBY 

Élu pour prendre la place d’Idriss Déby à la tête de l’Union africaine, le président guinéen Alpha Condé a tenu son premier discours devant ses pairs. Le sommet de l’instance continentale s’est ouvert ce lundi 30 janvier 2017 à Addis Abeba, la capitale de l’Ethiopie.

Depuis sa création en 2002 à Durban, la présidence tournante de l’institution panafricaine a connu 15 occupants. Le mandat du président était fixé à 6 mois auparavant avant la modification intervenue au sommet d’Abuja ,qui prolongea le mandat à un an.

Dans son discours, le président guinéen a exprimé son voeu de mettre les jalons nécessaires afin de permettre à la jeunesse africaine porteuse de grands espoirs, d’être en phase avec les défis auxquels elle s’exposera.

«L’unité de notre continent et la solidarité en ses dirigeants ont été l’idéal qui ont animé les pères fondateurs de notre organisation. La grande majorité de la population continue de souffrir de la pauvreté, du chômage, des crises de natures diverses, y compris le terrorisme, l’immigration, les maladies, privant notre continent de bras et de cerveaux pouvant probablement contribuer à son développement. Il est de notre responsabilité commune d’améliorer les conditions de vie de ses jeunes en quête de lendemains meilleurs en dehors du continent et de mettre fin à leurs aventures suicidaires à travers le Sahara et les eaux de la Méditerranée», declare-il. 

Les leaders du continent ont aussi élu le nouveau président de la Commission de l’Union africaine,le tchadien Moussa Faki Mahamat ainsi que la réintégration du Maroc au sein de l’UA.

Commentaires

commentaires