​CANADA: GINELLA MASSA DEVIENT LA PREMIÈRE FEMME VOILÉE À PRÉSENTER LE JT

Ginella Massa est une journaliste canadienne, elle a 30 ans et est originaire du Panama. Sa particularité est d’être la première présentatrice de journal télévisé au Canada à porter le voile islamique. Un phénomène d’une rareté malgré tous les stéréotypes fait à l’encontre des musulmans notamment avec la problématique du port du voile.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, l’Islam a souvent été victime de stigmatisation de la part des profanes. Sachant que jusqu’à cette période le port du voile n’a jamais dérangé personne d’un point de vue médiatique. Son profil s’affiche en gras tel cette exception qui confirme une règle.

« Je suis née au Panama, d’où viennent mes parents. Je suis venue au Canada avec ma mère à l’âge d’un an et j’ai grandi à Toronto. Elle s’est convertie du catholicisme à l’islam quand j’étais très jeune et j’ai été élevée comme une musulmane », raconte Ginella.

Ginella Massa travaille pour la chaîne CityNews et connaît une remarquable promotion professionnelle. En effet, elle passe du poste de correspondante à productrice. Une période durant laquelle elle a toujours été en Hijab. Lorsqu’elle occupait un poste précédemment en 2015 chez CTV News, une autre chaîne dans l’Ontario, son voile ne posait pas non plus de problème.

C’est d’ailleurs dans cette logique qu’elle campe sur sa position. Accepter l’autre s’en prendre en compte ses origines, sa communauté, ses confessions religieuses, ferait le plus grand bien à ce métier « Si nous (journalistes) voulons parler aux différentes communautés et raconter leurs histoires, alors nous devons avoir des représentants de ces communautés », dit-elle.

Nombreux sont les internautes islamophobes et racistes à l’insulter ouvertement sur Twitter ou Facebook mais sa réponse reste la même face à tout cela. « Je suis ravie de prendre en compte les critiques concernant mon travail, mais si c’est juste pour me dire ‘Enlève ce hijab de ma TV’, alors ils peuvent changer de chaîne ».

Si l’on suppose que Ginella Massa a pu susciter le scandale, ou du moins quelques polémiques, les avis restent mitigés, avec une majorité de réactions encourageantes.

Commentaires

commentaires