À 30 ANS, CE JEUNE BÉNINOIS PÈSE 1/2 MILLION DE DOLLARS 

Ulrich Sossouesg, un jeune entrepreneur béninois de 30 ans a la particularité d’être malgré son jeune âge propriétaire et fondateur de quatre entreprises. (L’identification de l’entrepreneur à son projet d’entreprise ou à une entreprise établie explique le degré fort de son implication.) C’est dans cette logique que se justifie ses entreprises, notamment Botamp, Tekxl, FlyerCo, Ecce Africa. Sa fortune personnelle quant à elle, est estimée à 1/2 million de dollars soit 300 millions de F CFA.

Depuis plus de dix ans, la course à la richesse est devenue une priorité pour Ulrich Sossouesg. Il en gagne mais aussi et surtout, il en fait profiter à d’autres en employant bien évidemment du personnel dans ses entreprises. Son tout premier projet, il l’a démarré il y a de cela onze ans « Je n’avais pas d’ordinateur et je n’avais pas d’argent pour m’en acheter un. J’ai aidé le propriétaire à réparer ses ordinateurs et en retour, je pouvais naviguer gratuitement sur internet », confie-t-il.

Travailler afin de faire avancer les choses telle est la devise de Ulrich Sossouesg. Dans les pays du tiers monde, l’entrepreneuriat est un rempart incontournable quand on aspire à l’émergence. C’est de loin le secteur le plus important en nombre d’actif préconisé. C’est dans cette large mesure que s’inscrit toute sa détermination.

« Entreprendre chez moi, c’est une passion. J’ai une obsession pour la résolution des problèmes. J’aime créer des produits, développer le marketing et la conception », declare-il.

À ses débuts, il crée une entreprise de consulting avec une dizaine de clients dans le monde notamment des entreprises et startups. Son premier client : une entreprise française qui évolue dans le secteur des trampolines. Il conçoit pour elle, un site Web, permettant à cette société de se faire une grande e-réputation sur Google.

Comme quoi, il suffirait de se fixer des objectifs et l’envie furieuse de les atteindre et le tour est joué. Ulrich Sossouesg est l’un des plus jeunes acteurs du secteur tertiaire et cela à la plus grande fierté de son pays.

Commentaires

commentaires