​PATRICE EVRA REJOINT L’OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Ce mercredi soir, le club de la cité phocéenne a annoncé la signature de Patrice Evra, l’international français. Celui-ci s’est engagé pour 18 mois avec l’OM. La présentation officielle est prévue pour ce jeudi à 19h30, lors d’une conférence de presse.
Enfin c’est officiel. Tout semblait être prêt et ficeler depuis quelques jours, il ne manquait finalement plus que l’accomplissement des formalités nécessaires permettant l’officialisation, et celle-ci est arrivée ce mercredi soir. Patrice Evra rejoint la formation phocéenne pour une durée de 18 mois. Le joueur âgé de 35 ans va évoluer à son poste de prédilection, latéral gauche. Une aubaine pour l’OM qui semblait désespérément être à la recherche d’un arrière gauche. Le club turinois qui était détenteur du joueur a conssenti à le laisser libre de tout contrat, une faveur qui a pas mal faciliter les choses.  ‎

Avec ce joueur Rudi Garcia s’offre un véritable apport en qualité. En effet malgré son âge, Evra reste un joueur de très haut niveau, encore plus pour la ligue1. De plus, « Tonton Pat » comme l’a surnommé Paul Pogba, est un véritable bonhomme dans le vestiaire. Sa présence pourrait donc apporter plus de cohésion à ce groupe marseillais. Sur le plan purement sportif, la signature d’Evra permettra au club de ne plus composer‎ avec des défenseurs centraux de formation, comme elle était contrainte de le faire avec Doria ou Karim Rekik,‎ pour occuper le flanc gauche de sa défense après la blessure d’Henri Bédimo. Pour ce qui est d’‎Evra, l’OM était une bonnne opportunité. En effet, il était très peu utilisé depuis le début de la saison à la Juve. Une situation pas très aisée quand on sait que Didier Deschamps compte encore sur lui en équipe de France. Il était donc impératif de trouver du temps de jeu, ce qui, assurément sera la cas à l’OM. 

L’OM s’attache les services d’un joueur d’expérience, pour cela nul doute, mais quand on sait le personnage insoumis qu’est Patrice Evra, on se demande tout de même si, revenir en France, onze ans après son passage à Monaco, est une bonne idée.

L’avenir nous le dira. ‎

Commentaires

commentaires