GHANA: INVESTITURE DE NANA AKUFO- ADDO

Ce samedi 7 janvier, le Ghana a investit le 5 ème président de la IV République, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Le nouvel homme fort du pays a prêté serment sur la place de l’indépendance, devant plus de 6000 convives parmi lesquels une vingtaine de Chefs d’États africains, notamment les voisins immédiats, Faure Gnassingbé du Togo et Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Akufo Addo a solennellement déclaré, bible à la main, « Moi, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, ayant été élu à la magistrature suprême en tant que Président ‎de la République du Ghana, jure (au nom du Dieu tout-puissant) que je serai fidèle à la République du Ghana; Que je protégerai et défendrai en tout temps la Constitution de la République du Ghana …». Le nouveau Chef d’État drapé d’un tissu traditionnel Kenté y a ajouté que s’il s’écartait du serment pris que les lois en vigueur au Ghana lui soient appliquées dans toute leur rigueur et qu’il subisse la peine.

Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Liberia, s’exprimant au nom des chefs d’État de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, a félicitée le nouveau Président et le peuple ghanéen : « Vous, Ghanéens, vous nous avez rendus fiers, nous avons besoin de votre créativité et votre talent… ». En effet le Ghana ne cesse de montrer, non sans difficulté, que la démocratie en Afrique, c’est possible quand on le veut.
La cérémonie s’est achevée en milieu d’après-midi, laissant ainsi Nana Addo Dankwa Akufo-Addo écrire une nouvelle page de l’histoire du Ghana. Et face à cette mission, l’homme s’est montré prêt, affirmant, «des moments passionnants s’annoncent pour le Ghana ».

Commentaires

commentaires