GROS JOURNAL : MOULOUD ACHOUR RECRUTE ASSA TRAORÉ

Assa Traoré n’est certainement plus à présenter. Mais pour ceux qui ne savent toujours pas qui elle est, c’est tout simplement cette jeune femme qui, suite à l’assassinat de son frère par la gendarmerie de la République le 19 juillet dernier, a choisie de dire non et de se battre pour que justice soit faite.

Ce jeudi 05 janvier, Mouloud Achour animateur de l’émission LE GROS JOURNAL a tenu à manifester son soutien à la famille à sa manière.

« On ne pouvait pas commencer l’année 2017 sans commencer par parler de cette affaire qui est à mes yeux l’une des plus importantes de l’année, parce que tout est cristallisé dans cette histoire et dans le combat d’Assa Traoré » affirme le journaliste, le décor est planté. Treize minutes durant, Mouloud Achour va revenir sur l’affaire et tous les évènements qui s’y rapportent. De la mort d’Adama Traoré à l’incarcération de ses deux frères, Bagui et Youssouf, pour outrage et rébellion, et menaces de mort (respectivement à huit mois et trois mois fermes), en passant par le litige entre Assa Traoré et la maire de Beaumont-sur-Oise, rien ne lui échappe.

Youssouf Traoré, tout juste sorti de prison et présent sur le plateau, y va lui aussi de son message au Président de République française, l’interpellant en ces termes, « Monsieur le président François Hollande, ma sœur vous a fait passer un message la dernière fois. Cela fait quelques mois déjà et toujours pas de réponse. Vous êtes le président de la France. On est des Français et on attend toujours une réponse de votre part ».

Un moment fort de l’émission, mais le meilleur était sans doute pour la fin. En effet, dans la dernière séquence de l’émission, le journaliste lance à Assa Traoré « Je te confie une arme. C’est cette caméra. Je te propose de devenir officiellement reporter au Gros journal. ». Ainsi l’ainée des Traoré rejoint l’équipe du gros journal, un véritable canal offert à la famille qui évitera sans doute que cette affaire ne tombe dans le silence et l’oubli.

Commentaires

commentaires