PAS DE MANDAT SUPPLÉMENTAIRE POUR OUATTARA

À l’occasion de la présentation des voeux aux corps constitués du pays, Alassane Dramane Ouattara, Chef de l’État ivoirien à fait savoir qu’il ne se présenterait pas pour briguer un troisième mandat en 2020. Cette déclaration, l’actuel président ivoirien l’avait déjà faite avant sa réélection.

Ce 4 janvier, au palais présidentiel, c’était donc la re-affirmation d’une promesse faite. « A l’occasion de mes 75 ans, ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020 », a lancé le chef d’État. Annonçant par la même sa retraite prochaine.

Pourtant si l’affirmation ne laisse aucun motif de doute, certains n’y voient là qu’une affirmation gratuite et visant à tromper la vigilance des uns et des autres. En effet pour certains opposants politiques, l’institution de la nouvelle constitution et la fin de la limite d’âge sont autant d’éléments qui favoriseraient la candidature prochaine du Président de la République ivoirienne.

Au-delà de cette question d’ordre purement politique, Alassane Ouattara a fait savoir son désir de voir les entreprises ivoiriennes appliquer scrupuleusement le salaire minimum garanti pour leurs employés, ce qui n’est pas forcément le cas depuis la réévaluation qui a été faite en 2013.

Commentaires

commentaires