LA FÉDÉRATION RWANDAISE DE FOOTBALL FAIT INTERDIRE LA SORCELLERIE

Les pilules anti-animisme et anti-sorcellerie ont du mal à passer sur le vieux continent. Croire au fait que le Christianisme ou l’Islam, l’éducation moderne et l’urbanisme ont damé le pion à la sorcellerie et aux magies du même genre, c’est un peu comme  croire que les idées du Front National ont réussi à arrêter l’immigration sous toutes ses formes en France. C’est un leurre. Et sans se tromper, on peut affirmer que la magie noire se porte aujourd’hui très bien sur le continent africain. Plus que jamais. Ce préambule tiré d’un article de Mémoires d’un continent intitulé « Sorcellerie et autres magies d’Afrique « . Plus que d’actualité un fait récent dans le monde du sport, vient peut-être confirmer c’est état de fait.

En Afrique tout se passe autrement, si en occident la corruption est le fléau le plus répandue dans le monde du football chez nous, c’est d’abord la sorcellerie. Le 16 décembre dernier, dans le cadre du championnat rwandais, le Mukura Victory affrontait Rayon Sports (1-1). Et c’est un geste de l’attaquant du Rayon Moussa Camara qui a tout déclenché. Après avoir tiré sur la barre transversale, il est allé déposer un petit objet à côté du poteau, déclenchant l’ire du gardien adverse, avant d’inscrire le but égalisateur quelques instants plus tard. Un acte de sorcellerie selon les joueurs du Mukura Victory, alors que le joueur a été averti. La fédération rwandaise de football (FERWAFA) a donc décidé de sévir, et d’infliger des sanctions aux contrevenants, à partir de 100 000 francs rwandais (118 euros) pour les joueurs incriminés. Les clubs fautifs pourraient eux avoir à régler des amendes de 500 000 francs rwandais et se voir retirer trois points au classement. Selon Vedaste Kayiranga, vice-président de la FERWAFA, « puisqu’il n’existe aucun moyen scientifique de prouver l’utilisation de la sorcellerie, ces mesures s’appuieront sur les rapports des officiels de match et tout soupçon de sorcellerie sera étudié », a-t-il expliqué dans les colonnes du News Time.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :