SHE LEADS AFRICA INTÈGRE LA BOURSE DE NEW YORK

La société africaine des médias numériques She Leads Africa est devenue la première start-up africaine entrée dans la plus grande bourse du monde :la Bourse de New York. La start-up organise des ateliers et des formations numériques, enregistre une croissance significative en organisant des événements de perfectionnement professionnel et en améliorant les offres éducatives, en touchant plus de 200 000 femmes dans plus de 30 pays et sur 5 continents.

La jeune entreprise a ainsi rejoint les dirigeants notables du continent comme l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan et la présidente de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, qui ont eu l’honneur de sonner la cloche de clôture.

En 2017, SLA a l’intention d’étendre leurs offres numériques pour présenter des séries web et des podcasts pour montrer les histoires uniques, inspirantes et éducatives des femmes africaines à travers le continent et la diaspora. SLA lancera également le festival SLAY en janvier afin de créer une plate-forme plus large pour placer les femmes africaines au centre de la culture, de l’innovation et de la technologie, rapporte l’Entrepreneuriat.net.

NegroNews

Commentaires

commentaires