​NIGERIA: LUTTE CONTRE BOKO HARAM, UNE LUEUR D’ESPOIR 

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari a déclaré que l’armée nigériane avait repris en main la forêt de Sambisa, qui fait partie du peu de territoire que la secte terroriste Boko Haram continu d’assieger et de semer leurs diktats. Un pas en avant dans le cadre de la lutte contre ce groupe d’extrémistes qui sème la terreur depuis plus de 7 ans en Afrique et plus particulièrement au Nigéria ou des centaines de jeunes filles avaient été kidnappées par ce même groupe.

Cependant, il serait mieux de ne pas se réjouir de manière prématurée car ce n’est pas la première fois que l’État nigérian annonce quelques progrès face à ce groupe terroriste. Pas plutôt qu’en 2015, le même gouvernement nigérian avait aussi annoncé être venu à bout de cette secte salafiste extrémiste. Mais les mois qui ont suivi ont démontré le contraire, les tueries revendiquées par ce groupe continuait de s’amplifier faisant au total pas moins de 20 000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du Nigéria.

Ce qui est sur c’est que l’armée contrôle de plus en plus des zones. Il y a quelques jours, elle avait affirmé avoir arrêté 500 combattants jihadistes et libéré presque 1 900 otages dans le territoire de Sambisa. Ce qui prouve que cette partie du nord-est est de plus en plus sécurisée par les militaires déployés depuis pour éradiquer de manière définitive ce cancer qui sévit dans ces zones.

Une lueur d’espoir se laisse apercevoir là-bas au loin, mais qui ne doit en aucun cas être considéré comme acquis. Boko Haram perd effectivement du terrain, mais ce n’est pas la fin du groupe terroriste.

Commentaires

commentaires