AUBAMEYANG, MAHREZ, MANÉ, LES FINALISTES AU TITRE DE JOUEUR AFRICAIN DE L’ANNÉE 2016

Ils sont désormais connus les trois finalistes au titre de joueur de de l’année 2016. La Confédération Africaine de Football a en effet procédé à la publication de la short list. Celle-ci comprend Pierre-Emerick Aubameyang le joueur évoluant au sein de la sélection gabonaise, Riyad Mahrez l’algérien et Sadio Mané le lion de la téranga(Sénégal).

C’est ce 22 décembre que la CAF a publié la prestigieuse liste des, désormais, trois meilleurs joueurs africains de l’année 2016. L’égyptien Mohamed Salah et l’algérien Islam Slimani ont vu leurs espoirs de titre s’envolés. Il faut dire que face à ces trois finalistes, les deux joueurs ne pouvaient faire le poids. Et pour cause, les finalistes sortent de saisons exceptionnelles.

Riyad Mahrez a porté son club leicester vers un succès inattendu. En remportant le championnat anglais et en signant 17 buts pour 11 passes décisives, le joueur algérien a simplement réalisé une saison exceptionnelle. Il a à ce titre été sacré meilleur joueur de la Premier League(championnat d’élite anglais), une première dans l’histoire de ce championnat pour un africain.

À côté de lui il y a un Sadio Mané en feu. L’attaquant sort d’une grosse saison 2015-16 avec Southampton. Il a rejoint Liverpool contre 36 Millions d’euros. Une somme bien en deçà de sa valeur actuelle. En effet, le joueur ne cesse de faire preuve de genie avec sa nouvelle formation, mais également avec sa sélection nationale. Le milieu de terrain formé a Metz à toute ses chances, même si le match reste difficile.

Il faut en effet compter avec la présence de Pierre-Emerick Aubameyang. Le gabonais n’est plus à présenter. Les plus grands cognent à sa porte, Manchester City, le Real Madrid. Dire aujourd’hui qu’il est peut-être le digne héritier de Drogba et Eto’o n’est plus une incongruité. Et pour cause, l’attaquant du Borussia ne cesse d’épater. Avec 36 buts marqués contre 45 matchs joués pour le compte de la saison dernière, le joueur peut légitimement prétendre à sa propre succession. D’autant plus que cette saison il repart sur les même bases, enregistrant déjà 16 buts en championnat.

Une chose est certaines, la lutte sera belle et le lauréat n’aura pas volé sa place. Rendez-vous est pris pour le 5 janvier à Abuja au Nigeria, pour avoir le fin mot de l’histoire. ‎

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :