31 ANS DERRIÈRE LES BARREAUX, 75 DOLLARS EN PRIME

Lawrence McKinney demande à être dédommagé après avoir passé trente-et-un ans derrière les barreaux pour un crime dont-il n’était pas l’auteur. Il avait écopé de 115 ans de prison pour un viol à Memphis en 1977. En 2008, il est définitivement innocenté, en 2009, il est libéré avec la coquette somme de 75 dollars.

Cette somme Lawrence McKinney n’entrera même en sa possession que quatre mois plus tard n’ayant pas de compte bancaire. L’homme estime, à juste titre n’avoir pas eu une réparation à hauteur du préjudice subit.
Considérant que les preuves de son innocence n’était pas suffisantes, sa première demande avait été rejetée par le bureau du gouverneur, ou plutôt par son comité de conseil. L’ancien détenu pourrait pourtant prétendre à une compensation financière solide après ces trois décennies passées en prison. Le gouverneur peut malgré tout rendre un avis contraire à celui du comité et accéder à la demande de Lawrence McKinney.

L’ancien détenu croit pourtant à ses chances de dédommagement. Il affirme « tout ce que je veux, c’est être traité avec justice pour ce que j’ai enduré. Je n’ai rien fait et je veux seulement être traité justement ».

C’est la deuxième fois que l’ancien détenu tentera sa chance, si elle n’aboutit pas, il ne lui sera sans doute plus permit de prétendre à la moindre indemnisation.

Commentaires

commentaires