NIGÉRIA: DES TONNES DE RIZ EN PLASTIQUE SAISIES PAR LA DOUANE

Les douaniers nigérians ont saisi plusieurs tonnes de riz en plastique dans le quartier d’Ikeja, une très grande agglomération, comportant pas moins de 12 millions d’habitants. Ce groupe de trafiquants nigérians a voulu faire entrer ce riz afin de pouvoir le commercialiser aux risques et périls des consommateurs qui, dans l’ignorance la plus abyssale, le mangeront et en subiront les lourdes conséquences.

Décidément, les problèmes en Afrique ne suffisent pas, il en faut toujours plus. Les douaniers pensent que ce riz a clandestinement été introduit dans le territoire à partir de la Chine, via le port de Lagos, alors que le pays avait catégoriquement refusé toute forme de production de cet aliment de base dont la consommation est très prisée dans le continent.

“Nous avons fait une analyse préliminaire du riz en plastique. Après l‘ébullition, il était collant et seul Dieu sait ce qui serait arrivé si les gens l’avaient consommé”, a déclaré Mohammed Haruna, contrôleur des douanes pour la zone d’Ikeja

À première vue, rien n’indique qu’il s’agit de plastique, tellement la texture et les formes font penser à du vrai riz. Les douaniers ont affirmé qu’après cuisson, le riz en plastique se colle et on découvre plus facilement l’arnaque.

Un échantillon aurait été envoyé à l’Agence Nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et des médicaments (NAFDAC) à Lagos afin de déterminer sa composition chimique.

Commentaires

commentaires