LE PROJET DE DIOUF ET NICOLAS ANELKA POUR VACCINER LES ENFANTS D’AFRIQUE 

Les anciens coéquipiers et footballeurs de Liverpool, El Hadji Diouf et Nicolas Anelka ont animé un dîner de gala dans la capitale sénégalaise, vendredi 16 décembre (sous la présence effective du premier ministre et du ministre de la santé sénégalais) et une conférence de presse aujourd’hui dans un hôtel à Dakar. 

Le but ? Favoriser les conditions de vaccination au Sénégal et partout en Afrique par le biais d’un projet nommé Afrivac. Dans cette optique, un match de gala se déroule en ce moment même au stade Leopold Sedar Senghor, à Dakar afin de récolter un maximum de fonds. Il oppose la brillante équipe nationale sénégalaise de 2002 à une sélection de grands footballeurs internationaux choisi par Nicolas Anelka.

Les deux grandes stars se sont engagées à promouvoir la vaccination pour faire face à de nombreuses maladies qui sévissent un peu partout en Afrique et qui d’ailleurs sont les principales causes du taux de mortalité dans le continent. Ce projet fera face à tous ces besoins qui auront trait aux maladies infantiles. Il aura pour but de mettre en avant l’indépendance vaccinale Africaine en mettant en oeuvre tout un groupe de partenariat public privé interafricain fort pour la vaccination de nos enfants.

Dans un contexte de mondialisation qui ne profite pas au continent africain, ce genre d’initiative ne peut être que salutaire. Venu apporter sa participation, l’ancien président de l’olympique de Marseille Pape Diouf a indiqué que, «cet événement est de grand calibre pour le Sénégal, évidemment un tel événement ne peut laisser insensible ».

L’ancien président de Marseille est présent au match de gala qui se joue en direct sur plusieurs chaînes de sport internationale ainsi que l’entraîneur Hervé Renard et pleins d’autres invités. Diego Marodona l’ancien footballeur argentin est l’invité d’honneur de ce gala de football.

Commentaires

commentaires