MARINE LE PEN: PERSONA NON GRATA EN MARTINIQUE ET EN GUADELOUPE

Elle ne se rendra ni en Martinique, en Guadeloupe non plus. La candidate du FN n’est pas la bienvenue et elle le sait. Elle y fait pourtant des meilleurs scores que son père; mais elle craint un accueil similaire au sien : Jean-Marie Le Pen a été accueilli en 1987 par des manifestants sur le tarmac de l’aéroport du Lamentin. Il avait dû repartir sans pouvoir visiter la Martinique. 29 ans après rien ne semble avoir changé pour le FN.

Apres s’être rendue à la Réunion et à Mayotte en novembre dans le cadre de sa tournée des outre-mer, elle doit après moult tentatives annulées sa visite dans ces deux iles françaises de la caraïbe. Selon l’hebdomadaire « HUFFPOST », la venue de la dirigeante Frontiste serait en effet trop risquée, notamment en termes d’image. « Si elle se fait bousculer à son arrivée par une dizaine de gauchistes, ça fera l’ouverture du 20H », explique ce membre du FN. « Il y a encore trop d’excités anti-FN pour pouvoir s’y rendre en toute sécurité », ajoute un élu frontiste. À tel point qu’en Martinique un Comité « Marine Dewo » (Marine dehors !) a été créé, rien que pour empêcher l’arrivée de cette dernière.
NegroNews

Commentaires

commentaires