ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES AU GHANA

Nana Akufo-Addo, tel est le nom du nouvel homme fort du Ghana. Exemple de démocratie avéré, le Ghana vivait par le biais de ces élections présidentielles sa troisième alternance en quinze ans. Le président sortant John Dramani Mahama a appelé son successeur pour le féliciter.
Nana Akufo-Addo a bel et bien remporté l’élection présidentielle face à John Dramani Mahama en obtenant dès le 1er tour 53,3% des voix, contre 44,4% pour son adversaire, le président sortant John Dramani Mahama qui a reconnu sa défaite. Rappelons que dès le jeudi soir, Nana Akufo-Addo semblait certain de sa victoire.

« Mes chers concitoyens, vous ne m’avez pas élu pour servir un seul parti mais pour servir le peuple entier. Le président du Ghana est président pour chaque Ghanéen, sans discrimination, malice ou malveillance, pour chaque groupe ethnique, pour chaque affiliation politique ou religieuse. Que vous m’ayez soutenu ou non, que vous ayez ou non fait campagne à mes côtés, que vous ayez ou non voté pour moi, je peux vous promettre une chose : je ferai de mon mieux pour servir vos intérêts et remettre notre pays sur la voie du progrès et de la prospérité ». C’est par ces mots forts que le nouveau Président s’est adressé au peuple ghanéen depuis son domicile.

La troisième fois fut donc la bonne pour celui qui, par deux fois avait vu ses ambitions présidentielles ne pas trouvées l’assentiment des ghanéens. Nana Akufo-Addo n’est donc pas un OVNI politique, ancien député, ancien ministre de la Justice et des Affaires étrangères sous le président John Kufuor, il est âgé de 72 ans et va présider à la destiné du Ghana pour les prochaines années.

Commentaires

commentaires