POGBA DANS LA TOURMENTE FOOTBALL LEAKS

La liste des joueurs ayant bénéficié d’une évasion fiscale ne cesse de s’allonger jour après jour. Le joueur le plus cher de l’histoire, Paul Pogba vient lui aussi d’y voir son nom rajouter.

Mediapart, l’un des douze médias de l’European Investigative Collaborations (EIC) au cœur de ce scandale sans précédent, a révélé ce vendredi que les droits d’image de l’international sont passés du Luxembourg à Jersey, un paradis fiscal des îles britanniques. Le joueur avait perdu ses droits à l’image du fait de son ancien agent Oualid Tanazefti. Ce dernier a récupéré les revenus des droits à l’image de Paul Pogba à travers un contrat signé en 2014 via une société au Luxembourg. Depuis, Mino Raiola, actuel agent de Paul Pogba a organisé le rachat des droits à l’image du joueur et les a placé dans une société immatriculée à Jersey, Aftermath Limited, selon les documents publiés par Mediapart. Le montage financier s’est fait peu avant la signature par le joueur d’un juteux contrat de sponsoring avec Adidas, estimé entre 25 et 40 millions d’euros, en mars 2016.

De plus, les révélations de Mediapart mettent en lumière les commissions surévaluées de Mino Raiola. Celui-çi a touché une commission de 27 millions d’euros pour le retour de Paul Pogba à Manchester United, une somme qui s’ajoute aux 10 millions d’euros que la Juventus a payés en quatre ans à cet agent. « C’est presque autant que le salaire du joueur, alors que la norme dans le milieu se situe plutôt entre 10 et 20% », insiste Mediapart.

Commentaires

commentaires