FIFA : DEUX AFRICAINS RADIÉS À VIE.

Ils ne feront plus partie du monde du football. Enfin, presque plus : si ce n’est derrière un écran, ils devront se contenter de jouer aux supporters dans un stade de foot. Des « simples spectateurs » Voilà désormais le rang auquel ont été reléguées deux anciennes personnalités du monde du football. Trêve de suspense, il s’agit : de Banna Tchanile (ancien sélectionneur du Togo) et Jonathan Musavengana (l’ancien responsable de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA)). Ces deux hommes ont pri(x) chère, perpète: en langage soutenu ça veut dire qu’ils ont écopés d’une sanction à vie.

Selon la  » BBC AFRIQUE » les deux renois ont été reconnus coupables, d’avoir enfreint les articles 13 et 21 (alinéas 1 et 3 relatifs à la corruption), à l’occasion de matchs amicaux internationaux disputés en Afrique du Sud en 2010 avant la Coupe du Monde. Déjà impliqués dans plusieurs pratiques concernant des matchs truqués, les arbitres de ces différentes rencontres avaient citées par des ressortissants de Singapour très impliqués dans le taquage de matchs.

Même si un troisième larron : M. Nematandani écopera d’une sanction moins sévère « au moins six ans et une amende d’au moins 10.000 francs suisses » (environ 9.232 euros). Il faut reconnaître que dans ce genre de scandale qui n’est pas le premier pour l’instance de football mondial ; c’est toujours les petits poissons qui servent d’exemple et qui écopent des punitions les plus rigides. À bon entendeur salut !

NegroNews

Commentaires

commentaires