DOMINIC ONGWEN: LE PREMIER ENFANT SOLDAT JUGÉ

Non coupable ! A plaidé le premier enfant soldat jugé par le tribunal de la Haye. Dominic Ongwen, cet ougandais de 41 ans, vêtu d’un costume gris clair et d’une cravate lavande, a été le premier membre de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Cette armée qui a fait des centaines de milliers de victimes lors de la rébellion de Joseph Kony. Il est passé mardi devant le juge pour répondre aux accusations de crime de guerre et crime contre l’humanité. Le procès, très attendu par les victimes, représente un véritable dilemme pour la justice internationale.

Plus de 100.000 personnes tuées, plus de 60.000 enfants enlevés, 70 crimes de guerre et crimes contre l’humanité,enrôlement d’enfants soldats, mariages forcés, grossesses forcées, voilà les faits pour lesquels Dominic Ongwen devra justifier son rôle. Mais pour ce dernier, aucune de ces accusations ne relève de sa responsabilité personnelle. «Elles sont contre la LRA, pas moi. Je ne suis pas la LRA, la LRA c’est Joseph Kony, qui est le dirigeant», s’est défendu l’ancien chef de guerre , qui apparaît concentré, prenant à l’occasion des notes dans un carnet disposé devant lui.

Il n’était qu’un enfant, lorsqu’une milice l’a enlevé près de son village, sur le chemin de l’école. Très jeune, il a dû supporter des rites initiatiques, particulièrement violents pour son âge, comme le rapporte le quotidien. Mordre et matraquer ses proches jusqu’à la mort, boire du sang, sont des signes de loyauté au crime qui lui ont permis d’être repérés et devient rapidement chef d’une des quatre brigades de la LRA. Mais d’aucuns diront que «Son passé n’est pas une défense en elle-même», comme l’a déclaré à l’AFP Isabelle Guitard

En Ouganda, au même moment, des centaines de victimes se rassemblent pour regarder le procès. « «Nous avons attendu près de onze ans pour la justice», a affirmé Vincent Oyet, secrétaire d’un groupe rassemblant des victimes. Nous espérons que ce procès sera le début d’une longue liste, qui permettra d’éradiquer le monde des criminels de guerre contre l’Afrique.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :