MARIO BALOTELLI : SON INCROYABLE PRIME

« Si à la fin de chaque saison le joueur n’est pas exclu du terrain à trois occasions ou plus pour un comportement violent, un crachat sur un adversaire ou une autre personne ou pour des paroles ou des gestes insultants et/ou contestation, il recevra à la fin de chaque saison un paiement bonus de 1 million de livres », était-il ainsi écrit dans le contrat du fantasque attaquant. En effet, son ancien club, Liverpool, lui avait prévu une prime de 1,2 million d’euros pour bonne conduite.

Oui, ce n’est pas une blague ! Surtout lorsqu’on connaît le comportement de l’attaquant, qui sait faire preuve de désinvolture, d’insolence et manque de respect tant envers ses adversaires, qu’envers les infrastructures. L’argent n’achète pas tout, mais on peut dire qu’il achète la bonne conduite. Puisque Mario Balotelli a respecté les termes de son contrat, ce qui lui a permis de bénéficier de cette prime pour le moins exceptionnelle.

Le respect fait partie des qualités d’une personnalité publique, il est vraiment dommage que l’on en arrive à l’acheter pour profiter du talent d’un athlète, quelque soit son niveau et sa réputation.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :