ALOPÉCIE EN ÊTES-VOUS VICTIMES ?

Chaque jour, nous perdons environ une centaine de cheveux. Nous devons prendre en compte notre héritage génétique, notre sexe et notre habitude alimentaire.

Au delà de cette moyenne quotidienne, la chute est considéré comme une pathologie.

Il a été répertorié 2 types d’alopécie:

-Alopécie non cicatricielle:

Il s’agit d’une perte de cheveux temporaire, elle peut être saisonnière, avoir lieu après un accouchement ou un changement de pilule chez la femme ou être dû au stress.

Ces chutes de cheveux peuvent également être par exemple dues à un problème thyroïdien, un médicament ou encore à une carence en fer.

-Alopécie cicatricielle:

L’alopécie de traction :

Lorsque l’on pratique au quotidien ou occasionnellement une tension excessive des cheveux, par exemples par chignon, queue de cheval serrée, voire des brushings ou souvent des mèches , cette alopécie devient à long terme cicatricielle (les cheveux ne repoussent plus).

Enfin d’autres causes d’alopécies cicatricielles sont de diagnostic dermatologique et nécessitent des prélèvements, une prise en charge spécifique : c’est le cas notamment du lichen plan pilaire, du lupus, de la folliculite décalvante.

Les solutions:

Il vous faudra vous rapprocher d’un dermatologue, qui pourra définir votre type d’alopécie et vous diriger vers un traitement adapté.

Vous pouvez également masser votre cuir chevelu en utilisant des huiles favorisant la pousse tel l’huile de ricin.

En effet, masser le cuir chevelu aide à la circulation sanguine et donc la pousse des cheveux.

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :