​[CULTURE] NON, LA COLONISATION N’ÉTAIT PAS UN PARTAGE DE CULTURE

La conférence de Berlin du 15 novembre 1884 a marqué le début d’une longue et douloureuse période qui a plongé le continent africain dans un chaos dont les tarés se font toujours sentir. Dès lors, dans une course de vitesse, la France entreprend de constituer un vaste empire, de la Méditerranée à l’Afrique occidentale; l’Angleterre veut dominer l’Afrique orientale du Cap au Caire. La Belgique, l’Allemagne et l’Italie, moins bien loties, se partagent le reste de l’Afrique. Par ce procéder ces pays ont fait de l’Afrique le continent le plus misérable du monde.

« Non, La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord». Ce sont les propos de François Fillon (gagnant de la primaire de droite en France, candidat à l’élection  présidentielle 2017 et ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy) en octobre 2016. Ces propos ont choqué plusieurs personnes, surtout ceux dont les parents ont subi cette nouvelle forme d’esclavagisme appelé la colonisation. La colonisation est et restera à jamais la pire de toutes les dictatures que l’Afrique ait pu subir.

Heureusement que des photos sont à notre disposition afin de nous rappeler les conséquences désastreuses que peuvent engendrer la férocité de l’homme quand il est avide de conquête, d’égoïsme, de chaos à l’instar de ce que peut penser ce représentant de la droite, ce vil écornifleur dont la rigueur intellectuelle n’a de taille que la longueur de son nez pointu.

Voici quelques images illustrant le massacre subit par des millions d’africains à cause de ce partage de culture

REGARDEZ 
89 000 malgaches ont été tués durant la lutte pour l’indépendance de 1947-1948

Massacre des tirailleurs Sénégalais au camp de thiaroye en 1944 


Plus de 45000 victimes en Algérie


10 millions de morts au Congo avec Leopold 2


Dans le camp mahdiste, on dénombra 11 000 morts


65 000 Héréros et près de 20 000 Namas


26 000 civils boers, de la tactique de la terre brûlée par les troupes Britanniques et l’annexion des anciennes républiques boers

Commentaires

commentaires