​[ACTUALITÉ] RDC: WASHINGTON ORDONNE À TOUS LES AMÉRICAINS DE QUITTER LE PAYS

Les Etats-unis par le biais d’un communiqué ont prié tous leurs ressortissants résidants au Congo de quitter le pays avant la date du 19 décembre 2016. Craignant des tensions qui sont susceptibles d’avoir lieu autour de cette date qui marque la fin (à titre constitutionnel) du régime de Joseph Kabila. Ce dernier a qui la constitution défend catégoriquement de se présenter pour un troisième mandat, avait déclaré qu’il comptait se présenter une fois de plus. Voulant ainsi violer ces textes fondamentaux sur lesquelles se posent le pays et cela depuis son indépendance.

À la suite de toutes ces menaces de la part de l’opposition et des mouvements de la société civile qui promettent de ne pas accepter que Kabila se présente pour un troisième mandat, Washington ne veut pas prendre de risque et ordonne à tous les Américains de quitter le Congo avant le 10 décembre 2016.

«Les citoyens américains en RDC devraient envisager sérieusement de quitter le pays avant cette date» a précisé le communiqué du département d’Etat.

En insistant aussi sur le fait que des zones comme le Nord-Kivu sont à éviter avant et après cette date du 19 décembre à cause de fortes concentrations de tueries orchestrées par les mouvements rebelles qui regorgent dans ces zones. «Ces groupes tuent, violent, kidnappent, pillent, volent des véhicules et mènent des opérations militaires ou paramilitaires dans lesquelles des civils peuvent être visés sans discrimination. Les enlèvements pour rançon sont courants, en particulier dans les régions situées au nord et à l’ouest de Goma, au Nord-Kivu»

Pour l’heure au Congo, les évêques catholiques épris de paix ont fait appel à tous les camps tant le pouvoir que l’opposition à adopter un comportement pacifique afin d’éviter le chaos dans le pays.

Commentaires

commentaires