AFRIQUE DU SUD : ELLES PROTÈGENT LES RHINOCÉROS DES BRACONNIERS [VIDÉO]

Elles sont au nombre de 26, elles se font appeler les « Black Mamba« . Leur mission, protéger la réserve naturelle de Balule en Afrique du Sud de toutes formes d’activités braconnières.

Selon l’ONU, les black mamba ont, depuis leur mise sur pied, permis l’arrestation de 6 personnes prises en flagrant délit de braconnage, également la réduction des prises au collet de 76% et le démantèlement de plusieurs camps de braconniers.

Notons que l’Afrique du Sud accueille le nombre le plus grand de rhinocéros dans le monde, que par voie de conséquence, les activités de braconnages autour de l’espèces sont légions. Et pour cause, un gramme de poudre de corne de rhinocéros vaut aussi cher qu’un gramme de cocaïne. Pour le compte de cette année, 850 rhinocéros ont déjà été tués. En 2015, 1175 rhinocéros ont été tués pour alimenter ce marché noir.
La zone protégée par les Black Mambas abrite une faune abondante constituée non seulement de rhinocéros mais aussi de léopards, de lions, d’éléphants et guépards. Elles s’y déploient quotidiennement. Pour cette activité assez peu habituelle, elles ont bénéficié d’une formation paramilitaire et intensive.L’an dernier le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a tenu à décerner à ces jeunes femmes le prix de Champions de la Terre, saluant par ce geste, l’influence rapide et impressionnante exercée par le groupe Black Mamba dans son combat contre le braconnage et reconnaissant également le courage nécessaire pour mener ce genre d’opération à bien.

Commentaires

commentaires