​[SOCIÉTÉ] USA: IL TUE CET ADOLESCENT DE 15 ANS SANS REGRET

James Means était un jeune adolescent de 15 ans qui vivait à Charleston en Virginie. En rentrant de chez sa meilleure amie malade, il s’est rendu dans un magasin et c’est à cet endroit qu’il a rencontré son bourreau. Lundi 21 novembre, Il est 21:30 et James Means pressé de rentrer chez lui se met à marcher à vive allure dans le magasin ou accidentellement il a heurté Ronald Pulliam, un homme blanc âgé de 62 ans qui payait à la caisse.

Une fois dehors, dans l’ignorance la plus totale, James Means ne savait pas que son geste aussi insignifiant qu’il soit, lui aurait coûté la vie. Frustré du contact de la peau noire du petit sur la sienne, Ronald Pulliam ne pouvant plus contenir sa rage, attendait sa victime non loin du magasin dans le but de l’agresser. Après quelques empoignades, le sexagénaire dégaine son revolver calibre 380 et tire à deux reprises dans l’abdomen de James Means. Le jeune homme perd la vie à la suite de ses blessures à l’hôpital général du centre médical de la région de Charleston.

La ségrégation raciale aux États-Unis, qui s’est déroulée de 1876 à 1965, a engendré un lot considérable d’injustices qui ne cesse de grandir jusqu’à nos jours mais sous diverses formes. La liste macabre des Noirs abattus délibérément aux Etats-Unis que ce soit par la police américaine ou par les citoyens blancs lambda, ne cesse de s’allonger.

Après l’arrestation de cet assassin sadique mardi matin, la police a déclaré qu’il n’exprimait aucun sentiment de culpabilité. Pulliam a reconnu avoir tiré sur Means, mais pour se justifier, il a affirmé aux inspecteurs qu’il se sentait menacé par l’adolescent, dans une plainte qu’il a laissée à la police.

Commentaires

commentaires