​[POLITIQUE] PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION DE L’UA

En janvier 2017 l’Union Africaine doit élire son nouveau président. Cinq candidats convoitent le poste en remplacement de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma qui arrive au terme d’un mandat de  quatre ans. Les chefs d’Etat africains devront élire l’homme ou la femme qui présidera à la destinée de l’UA africaine pour les prochaines années. 

Il faut dire que l’élection devait déjà se tenir en juillet dernier à Kigali.  Le scrutin avait été marqué par une trentaine d’abstentions, soit plus que la moitié des Etats membres présents au sommet de Kigali. Selon plusieurs participants, les trois candidats manquaient de « leadership », et n’avaient pas la carrure nécessaire pour ce poste. L’élection avait donc été reportée à janvier en attendant de nouvelles candidatures. 

Les cinq candidats pour le poste sont donc le ministre des Affaires étrangères Pelonomi Venson-Moitoi du Botswana, le ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat du Tchad, le ministre des Affaires étrangères Agapito Mba Mokuy de la Guinée équatoriale, le ministre des Affaires étrangères Amina Mohamed du Kenya et le Professeur Bathily Abdoulaye du Sénégal qui était jusqu’à sa démission récente, l’envoyé spécial de l’ONU pour l’Afrique centrale. 
Ils se retrouveront pour un débat public le 9 décembre. Selon nos confrères de Africanews qui ont donné l’information, la Commission de l’Union africaine a déjà envoyé les invitations depuis mardi pour le débat qui se tiendra au siège de l’Union dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Les élections se tiendront lors de la 28eme session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement du 30 janvier au 31 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :