FIDEL CASTRO UN HÉROS AU SECOURS DE L’AFRIQUE

Fidel Castro a toujours été d’un très grand soutien pour les révolutionnaires africains tels qu’ Amílcar Cabral, Patrice Lumumba, Agostinho Neto ou encore le héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela. Une longue histoire relie Cuba à l’Afrique, malheureusement l’histoire ne jouant pas à la faveur de certaines élites qui détiennent l’apanage de nos systèmes scolaires ne la contera jamais.

Castro était un héros et il a sauvé l’Afrique à mille et une reprises. Cette histoire de soutien démarre à partir de la visite de Che Guevara au Congo dans les années 60 jusqu’à la fin de l’apartheid et la libération de Nelson Mandela.

L’opération Carlota en Angola dont Fidel Castro avait les directives est un des plus grands exemples d’aide, jamais l’Angola n’a connu plus grand soutien de la part d’un pays que celui des cubains. S’en est suivi après toute une chaîne de déploiements cubains un peu partout où besoin se ressentait. Vers 1976 plus de 36000 militaires cubains se battaient en Angola.

Les opérations tactiques étaient dirigées par Fidel Castro à distance grâce à l’aide des satellites russes. Vers 1988, l’aide cubaine fera voir à l’Afrique les choses sous un autre angle. Le 23 mars, l’armée cubaine déployée soutenant le mouvement de libération de la Namibie (SWAPO), arrêtera l’avancée sud-africaine à Cuito Canaval dans le sud de l’Angola.

Cette capitulation s’avérera fatale pour cette dernière et entrainera l’indépendance de la Namibie et la libération de Nelson Mandela. Ce qui mettra fin au régime d’apartheid et le début d’une ère de droit débouchera aux élections présidentielles de 1994 en Afrique du Sud.

À cela s’ajoute, plus de 50000 étudiants africains qui avaient le droit de poursuivre leurs études à Cuba sans compter l’époque où des dizaines de médecins cubains sont déployés partout dans le continent pour stopper quelques maladies mortelles qui sévissaient un peu partout sur le continent africain.

La collaboration africano-cubaine ne relevait pas du romantisme révolutionnaire mais elle a été concrètement soutenue par l’envoi de forces militaires cubaines en soutien aux combattants de la liberté. À tout cela s’additionne le soutien au Ghana, au Mali, en Guinée Conakry, au Congo etc afin de mettre un terme à un système impérialiste plus que pesant.

Aujourd’hui Fidel Castro est mort. Laissant derrière son passage 90 ans de révolution qui ont fait tâche d’huile dans le cadre de la lutte pour la reconnaissance de droit au nom de la liberté .

Commentaires

commentaires