[SPORT] SAMUEL ETO’O IRRITÉ PAR EUROSPORT

« Même quand il rend hommage à une légende africaine, Samuel Eto’o s’envoie des fleurs », tel est le titre de l’article d’Eurosport qui a fait sortir la légende vivante du football africain. Le journal estime dans sa parution que le footballeur qui rendait hommage à l’illustre footballeur Laurent Pokou décédé le 13 novembre dernier s’y est pris en faisant preuve d’arrogance.

Reconstituons les faits. Nous sommes le 15 novembre, Laurent Pokou a rendu l’âme deux jours auparavant en Cote d’Ivoire, Samuel Eto’o lui rend alors hommage en ces mots « Meilleur buteur de l’histoire de la CAN (jusqu’en 2008 où je lui succède), inspiration pour beaucoup d’entre nous et modèle pour le football Africain en général, ce grand frère aura certainement marqué les esprits. Alors que le match France-Côte d’Ivoire se prépare, il a tiré sa révérence. Il ne fait aucun doute que l’émotion sera forte des deux côtés. Repose en paix Laurent Pokou! #LaurentPokou #LhommedAsmara #LegendeAfricaine #RIP ».

Rien d’anormal direz vous, ce n’est pas l’avis du média français qui y a vu la une énième preuve du caractère imbu du vieux capable, comme l’appelle affectueusement le public camerounais. Afin de tuer dans l’œuf cette polémique qui n’avait pas lieu d’être le joueur a tenu à clarifier son message, « Je n’ai pas la prétention d’avoir fait de grandes études, ni d’être un érudit de la langue française, comme certains, mais en m’en référant simplement à un dictionnaire en ligne, la différence entre ces deux termes semble couler de source. Je suis fier d’avoir succédé à Laurent Pokou, car comme je l’ai souligné il a été « inspiration pour beaucoup d’entre nous et modèle pour le football Africain en général », il a marqué les esprits! » a t-il rétorqué. Le joueur ne s’est pas arrêté là, dénonçant l’opportunisme d’Eurosport et le manque de classe du média français, il a fait savoir son mécontentement en affirmant: «que l’on utilise mon nom pour générer de l’attention, je veux bien. Que l’on fasse du brouillon au lieu de l’information, ça aussi on finit par s’y faire. Mais transformer quelque chose de purement factuel en quelque chose d’émotionnel et hors contexte, tout en ternissant au passage la mémoire d’un grand frère qui vient de nous quitter et pour lequel j’ai un profond respect… je trouve ça d’un manque de classe que je ne saurais expliquer même en langue bassa’a ».

Il faut dire que Samuel Eto’o tout comme Anelka, Thierry Henry ont bien souvent été décriés pour leur franc-parler. Chose qui leur ont valu d’être diabolisés par une partie des médias français. C’est sans doute ce qui vaut au joueur cette attaque inutile et gratuite.

Cependant quand on sait que ces mêmes médias sont fascinés par des joueurs tels que Zlatan Ibrahimovic, Cristiano Ronaldo? On est tout de même en droit de s’interroger sur l’origine d’une telle animosité. Ne réside t-elle pas dans la couleur de leur peau? Chacun se fera son opinion.

NegroNews

Commentaires

commentaires