[SOCIÉTÉ] INTERDICTION AUX ETRANGERS D’ACQUÉRIR DES TERRES EN NAMIBIE

Le Gouvernement namibien a soumis au parlement, il y’a quelques jours le vote d’un texte visant à mettre en place une forme de protectionnisme de ses terres agricoles. En clair, la loi foncière a pour but, entre autres, d’interdire aux non-nationaux l’acquisition de terres agricoles.

Ladite loi est le résultat de la volonté affichée de l’exécutif namibien, c’est-à-dire sécuriser les espaces agricoles. Notons que la branche agricole emploie environs 50% de la population et selon les chiffres du ministre en charge des terres, sur un effectif de 12 000 fermes reparties sur 40 millions d’hectares, 281 fermes sont la propriété d’expatriés, dont 141 aux allemands. Cet état de fait, dans un pays où le secteur est aussi important, si aucune mesure n’est prise, pourrait à la longue s’accroître et poser problème.

Rappelons qu’une mesure similaire a été prise en Cote d’Ivoire. Rappelons également que le pouvoir exécutif namibien avait déjà tenté de faire passer une telle mesure au parlement en 2015, mais celle-ci concernait le foncier urbain. Il avait alors, à cet effet, essuyé un échec face au refus parlementaire.

NegroNews

Commentaires

commentaires