[POLITIQUE] COP 22 : LE MAROC TIRE LES CONCLUSIONS

 

Le 17 novembre 2016, le Maroc proclamait la fin de séance de la Conférence sur les enjeux climatiques, au cours de laquelle elle a reçu les dirigeants et responsables politiques de près de 190 pays. Ce rassemblement a été maintenu malgré les réactions très controversées et l’inquiétude qu’a suscitée l’élection du Donald Trump à la présidence des États-Unis. Ce dernier, rappelons-le est très sceptique sur les questions inhérentes aux changements climatiques et à la protection de l’environnement.

La rencontre des responsables politiques à Marrakech faisait suite à la signature des accords de Paris en 2015. Ces accords qui engageaient les États signataires à engager des actions visant un développement écoresponsable dès 2020. Cette date a été décalée à la demande des pays africains à 2018, un fonds d’aide biannuel a été également ouvert afin de soutenir les pays les plus impactés par les changements climatiques.

L’agriculture, un aspect peu abordé, ce secteur subit de plein fouet les retombées du changement climatique tout comme l’Afrique. Il est question de soutenir ces pays d’Afrique qui souffrent continuellement de sécheresse et donc l’agriculture est la première source d’alimentation.

NegroNews

Commentaires

commentaires