[SOCIÉTÉ] AKON PERSISTE ET SIGNE, PLUS D’ÉLECTRICITÉ EN AFRIQUE

Sur le terrain du mécénat, Akon l’artiste americano-sénégalais n’a plus rien à prouver. Son projet d’électrification de l’Afrique fait en partenariat avec Samba Bathily et Thione Niang, appelé Akon Lighting Africa en est la preuve vivante.

Lancé en 2014, Akon Lighting Africa a généré des résultats des plus probants. En deux années d’existence le projet a permis l’installation de 100 000 lampadaires solaires, 1 200 mini-réseaux photovoltaïques et 102 000 kits domestiques dans 480 localités de 15 pays. Il revendique même d’avoir créé quelques 5 000 emplois indirects.

C’est fort de ces résultats et dans le but d’apprendre davantage en matière énergétique qu’Akon était présent à la COP22 organisée cette année à Marrakech. Aux cotés de M. Salaheddine, président de la COP22, le quarantenaire a d’emblée déclaré selon le HuffPost Maroc « Je ne suis pas là pour donner des leçons mais pour apprendre moi-même des choses », « Je suis très heureux de participer à la COP22, mais c’est important de se mettre à la place des populations qui n’ont pas accès à toute l’information que nous recevons ici », a-t-il ajouté, lançant un appel pour « trouver davantage de solutions » afin de mettre en application l’accord de Paris sur le climat.

Suite à cela, Akon a remis sa casquette première qui est celle d’artiste pour un concert dont il était guest-star. Aux cotés de différentes stars de la musique africaine à l’instar de Salif Keita ou encore Angélique Kidjo.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :