​[ POLITIQUE ]  MOÏSE KATUMBI INVITÉ PAR TRUMP À WASHINGTON LE 27 NOVEMBRE 

La vague Trump aura-t-elle des échos jusqu’en République démocratique du Congo (RDC) ? Les Etats-unis ont été les premiers en effet à s’exprimer sur la question du respect de la constitution et exiger à ce que Joseph Kabila quitte le pouvoir le soir du 19 décembre 2016. 

Depuis que Donald Trump a été élu président de la première puissance mondiale à la suite d’une élection remplie de polémique, il n’y a pas un jour ou les médias ne parlent pas de lui. Le milliardaire qui, à la suite de plusieurs dérapages s’est vu à présent craint de tous. Tout le monde attend avec impatience son programme, mais aussi et surtout le rôle qu’il jouera sur le plan international. 

Le mania de l’immobilier a un programme de visites très chargé et parmi elles, celle de Moïse Katumbi Chapwe ancien gouverneur de la province du katanga. Une rencontre plus que particulière qui s’inscrit dans un contexte politique assez trouble de la République démocratique du Congo. Les deux hommes évoqueront sans risque de se tromper des questions qui ont trait à la politique rd-congolaise. 

La visite se fera le 27 novembre prochain dans un hôtel de luxe à Washington. Un scénario qui risque de ne plaire sans doute à Kabila car , l’homme en question veut prolonger jusqu’en avril 2018 . Mais ce qui est sûr c’est qu’il pleut ou qu’il neige  » le ngembo  » d’alias Kabila comme le surnomme certains, quittera le pouvoir le 19 décembre 2016.

Commentaires

commentaires